Fotolia 73103163 XSSaviez-vous que si vous avez été bien sages, vous pouvez vous aussi demander au Grand Saint une petite “dringuelle” versée par votre société, entièrement déductible, et qui plus est exonérée d’impôts et de cotisations sociales?








 Chaque entreprise dispose de la possibilité de faire un petit cadeau à ses travailleurs - et donc aussi à son patron - à l’occasion des fêtes de fin d’année. Mais attention: pour que cette petite attention soit à la fois déductible comme frais professionnel et exonérée d’impôts et de cotisations sociales dans le chef des bénéficiaires, vous devez respecter quelques règles:

  1. Il peut s’agir d’un cadeau, d’un versement ou d’un chèque-cadeau, mais pas de chèques-repas, de chèques-culture ou d’autres avantages de la sorte.
  2. La valeur de cette petite attention ne peut dépasser 35 euros pour l’ensemble de l’année. Pas question, donc, de vous verser 35 euros à la Saint-Nicolas et 35 euros à la Noël, si vous ne voulez pas voir débarquer le Père Fouettard fiscal!
  3. Vous pouvez éventuellement ajouter 35 euros par enfant à charge (mais uniquement pour les travailleurs, vous y compris, qui ont effectivement un enfant à charge)
  4. L’octroi de l’avantage doit figurer sur le relevé individuel du mois: n’oubliez donc pas de prévenir votre secrétariat social ou votre comptable

N’hésitez pas à consulter votre comptable ou votre secrétariat social, il vous reste encore quelques jours pour effectuer les démarches nécessaires.

Joyeuse Saint-Nicolas à toutes et tous!

Inscription à la newsletter

Comptaline : votre comptable à l’ère du digital

Comptaline n’est pas un bureau comptable comme les autres. Nous tirons parti du web collaboratif pour faciliter la vie de nos clients et faire de leur comptabilité un véritable outil de gestion.

En savoir plus sur Comptaline