ecureuil-comptaman-grandAlors que ComptaMan se promène tranquillement sous les noisetiers en fleurs du parc situé en face de sa maison, il croise Pierre un serial entrepreneur.

 

Pierre (prénom fictif pour protéger l’identité de notre gentil lecteur) : Salut ComptaMan ! Dis, tu as entendu parler de cette histoire de Tax Shelter ? C’est intéressant pour moi ?

ComptaMan : Bonjour, jeune sérial entrepreneur ! Oh oui, tout à fait, c’est même une excellente chose pour toi qui adores créer de nouvelles startups. Tu pourras plus facilement convaincre tes nouveaux investisseurs.

Pierre : Tu peux m’en dire plus ? Pourquoi est-ce si bien ?

ComptaMan : Et bien, tu sais sans doute que le gouvernement veut encourager l’esprit d’entreprise dans notre pays.

Pierre : Oui, mais encore ?

ComptaMan : Et bien il a décidé de rendre l’investissement dans une startup fiscalement attractif.

Pierre : Oh, mais c’est très intéressant, ça ! Mais attractif à quel point ?

ComptaMan : Et bien, sans entrer dans les détails, si tu crées une nouvelle entreprise ou que tu participes à l’augmentation de capital d’une entreprise de moins de 4 ans, tes investisseurs pourront bénéficier d’une réduction fiscale.

Pierre : Une réduction ?

ComptaMan : Oui. Cela veut dire qu’on va diminuer leurs impôts d’un montant équivalent à 30% (pour une PME) ou 45% (pour une micro-entreprise) de leur investissement.

Pierre : Ah oui, d’accord, c’est quand même une belle somme ! Et il y a des conditions ?

ComptaMan : Quelques-unes qui portent sur la nature de l’activité: pas de société de management, de société immobilière ou d’entreprise de construction, par exemple. Mais pour le reste, tout est OK pour autant que le total investi par chaque personne ne dépasse pas 100.000 euros par an (et un tiers du capital de l’entreprise). De plus, une entreprise ne peut récolter plus de 250.000 euros par ce biais.

Pierre : Moi qui voulais justement lancer une nouvelle startup ! Et c’est valable à partir de quand ?

ComptaMan : La mesure est entrée en vigueur le 1er juillet dernier. Tu peux donc t’y mettre dès aujourd'hui si tu veux !

Pierre : Génial, merci ComptaMan !

ComptaMan : Pour une fois, c’est plutôt le gouvernement que tu devrais remercier.

Vous aussi vous avez des questions à demander à ComptaMan ? Alors contactez-le !Comptaline

Inscription à la newsletter

Comptaline : votre comptable à l’ère du digital

Comptaline n’est pas un bureau comptable comme les autres. Nous tirons parti du web collaboratif pour faciliter la vie de nos clients et faire de leur comptabilité un véritable outil de gestion.

En savoir plus sur Comptaline