Pension

Avez-vous déjà entendu parlé de la Pension Libre Complémentaire d’Indépendant (PLCI)? Accessible à tous les indépendants, cette forme d’épargne peut vous permettre une belle économie fiscale. Explications.

C’est un secret de polichinelle: en Belgique, la pension légale - en particulier celle des indépendants - est tellement maigre qu’il est difficile de joindre les deux bouts. D’après les statistiques mensuelles de l’Office National des Pensions, la pension mensuelle moyenne brute d’un indépendant à la retraite était, en janvier 2013, de 811,19 euros à peine !

Epargner plus...

Heureusement, les indépendants prévoyants peuvent utiliser une partie de leurs revenus avant impôts pour se constituer un complément de pension. Le principe de la PLCI est simple: il s’agit d’une assurance ou d’un fonds de pension dans lequel vous pouvez verser chaque année un montant que vous décidez vous-même. Si vous respectez les plafonds légaux, cette somme est déductible de vos impôts. Ces plafonds sont calculés sur la même base que vos cotisations sociales : vos revenus professionnels nets imposables d’il y a trois ans. En clair, vous pouvez verser chaque année :

  • 8,17% de ces revenus, avec un maximum de 2.962,88 euros si vous optez pour une PLCI simple
  • 9,40% de ces revenus, avec un maximum de 3.472,05 euros par an si vous optez pour une PLCI “sociale”, c’est-à-dire incluant des prestations de solidarité. Celles-ci varient d’une formule à l’autre, mais prévoient en général des prestations complémentaires en cas d’incapacité de travail et de décès.

... et déduire plus

Lorsque vous respectez ces plafonds, vos versements sont déductibles de vos revenus imposables. Autrement dit, vous ne payez pas d’impôts sur les sommes ainsi versées. Comme la plupart des indépendants se situent dans la tranche la plus élevée d’imposition, cette économie d’impôt représentera, selon votre lieu de résidence, de 50 à 55% des primes versées. En clair, si vous versez 2.000 euros dans votre PLCI, cela fera diminuer votre facture fiscale de 1.000 à 1.1000 euros.

Capital imposé légèrement

Ces sommes sont placées par votre prestataire et rapportent chaque année un rendement garanti et une participation bénéficiaire. Ces sommes sont ajoutées à votre capital et rapportent à leur tour des intérêts Au moment de prendre votre pension, vous percevrez ce capital. Celui-ci sera imposé, mais très légèrement. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Vous n’avez pas encore constitué votre PLCI et vous souhaitez y réfléchir sérieusement ?
Voici un petit comparatif des différentes formules de PLCI disponibles sur le marché.

Inscription à la newsletter

Comptaline : votre comptable à l’ère du digital

Comptaline n’est pas un bureau comptable comme les autres. Nous tirons parti du web collaboratif pour faciliter la vie de nos clients et faire de leur comptabilité un véritable outil de gestion.

En savoir plus sur Comptaline