Primes regionales Covid Wallonie Bruxelles

Les régions ont élargi à d’autres entreprises la possibilité d’obtenir une prime régionale à ceux qui ont pu bénéficier du droit passerelle. Pour Bruxelles et Wallonie, les conditions et formalités imposés pour en bénéficier (mises à jour au 29/05/2020). Attention si vous êtes concerné, vous devez en faire la demande avant le 30 juin !

Prime régionale Wallone : 2 500 € si vous avez bénéficié du droit passerelle

Suite à la crise du COVID-19, le Gouvernement de Wallonie avait décidé d’octroyer une indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 2 500 € aux indépendants et entreprises qui n’étaient pas contraintes de fermer sur base des décisions de Conseil national de Sécurité, mais qui ont connu une diminution substantielle de leurs activités.

Cette indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 2 500 € a donc été décidée pour les indépendants et entreprises ayant dû interrompre substantiellement leur activité en mars et en avril 2020 et qui ont bénéficié du droit passerelle complet pour les mois de mars et avril.


Comment bénéficier de la prime régionale wallone de 2 500 € ?

Dans tous les cas :

• le siège d’exploitation de votre entreprise doit être implanté en Wallonie.

Si vous êtes indépendant :

  • avoir bénéficié du droit passerelle complet en mars et avril (vérification sera faite avec les données de l’Inasti),
  • votre demande pour le droit passerelle d’avril doit avoir été introduite avant le 5 mai 2020.

Si vous êtes une entreprise :

  • avoir mis la majorité de votre personnel au chômage temporaire pour cas de force majeure. A noter, une vérification ultérieure par l’administration sera exercée,
  • ne pas avoir bénéficié de l’indemnité de 5 000 € en Wallonie.

Vous pouvez dès à présent en faire la demande directement sur le site dédié indemnité Covid Wallonie.

Rappelons également la création d’un prêt « ricochet » de 45 000 € maximum à un taux très favorable destiné aux entreprises et indépendants qui ont besoin de trésorerie pour franchir ce cap. Ce prêt bénéficiera d’une franchise en capital de 6 mois maximum. Il est compatible avec les indemnités de 5 000 € et 2 500 €.

Bruxelles-Capitale : nouvelle prime compensatoire complémentaire de 2 000 €


Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale s’est accordé sur les modalités de l’introduction d’une prime d’un montant de 2 000 € destinée à soutenir les indépendants et entreprises (maximum 5 ETP) qui connaissent une baisse significative d’activité en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Indépendants et entreprises, vous pouvez en bénéficier si votre siège d’exploitation est en Région Bruxelles-Capitale. Une prime par entreprise pourra être demandée.


A quelles conditions bénéficier de la prime de 2 000 € Bruxelles-Capitale ?

Le versement de l'aide est conditionné :

  • à l’octroi du droit passerelle complet pour les mois de mars ou avril, pour les indépendants en personne physique ainsi que pour les sociétés dont le gérant est indépendant ;
  • au fait qu’une majorité des employés soit en chômage temporaire COVID-19, pour les entreprises dont le gérant n’est pas indépendant ainsi que pour les associations dont l’objet social a un caractère économique ou commercial et qui n’ont pas un financement d’origine publique dépassant 50 %.

A l’instar de la prime de 4 000 €, tout sera mis en œuvre pour que les démarches administratives soient les plus simples possible et que le paiement soit effectué dans les délais les plus courts.

Inscrivez-vous dès à présent via le site du 1819 pour être informé de la date précise à laquelle le formulaire sera accessible sur le site internet de Bruxelles Économie et Emploi.


Attention, vous ne pouvez pas bénéficier de ce dispositif si vous avez déjà demander la prime unique de 4 000 € ou toute autre prime mise en place dans le cadre de la crise du COVID, que ce soit en Région de Bruxelles Capitale ou dans une autre région ou communauté.

Vous pouvez dès à présent effectuer votre demande de prime de 2 000 € sur le site de Bruxelles économie et emploi.